Avec les beaux jours, voici comment LINX aide les industriels de la boisson

Comment LINX aide les industriels de la boisson

Les industriels de la boisson voient arriver les beaux jours avec enthousiasme ! Sur les terrasses, à la fraîche, le consommateur est friand de moments festifs avec des apéritifs classiques, mais aussi à l’écoute des tendances qui l’incite à essayer de nouvelles combinaisons de saveurs.

Pour les producteurs de boissons (alcoolisées ou non), viennent les questions sur leurs contenants, mais aussi sur leur identification par un codage sûr.
Linx, spécialiste du codage et du marquage industriel, a donc mis au point 3 infographies dont la simplicité n’a d’égale que leur efficacité.

10 conseils pour trouver le codeur adapté à votre ligne de production

10 conseils pour trouver le codeur adapté à votre ligne de production

Vous souhaitez optimiser votre ligne de production en fonction des types de conditionnements boissons ?
Les choses ne sont pas si compliquées qu’on l’imagine.
En même temps, tout n’est pas si simple non plus…

En 10 points, voyez comment Linx aborde le sujet pour clarifier chacune des rubriques indispensables à une bonne compréhension des processus : fiabilité des matériels, choix du type de marquage, adaptation au volumes, précision es informations… un beau schéma vaut parfois mieux qu’un long discours !

Bien coder sur les bouteilles

Bien coder sur les bouteilles

Boissons gazeuses, apéritifs soft voire de petits vins rosés ou autres cocktails autant de boissons dont les bouteilles devront être codées et marquées de façon sûre et efficace.

Pour permettre aux producteurs et industriels de la boisson de « se poser les bonnes questions », Linx a identifié 5 points clés pour bien aborder le marquage de ses contenants, pour bien coder et tracer vos produits.

Vous êtes brasseur industriel ou vous développez une brasserie artisanale ?

Bouteilles ou Canettes, le dilemne des brasseurs

Découvrez quel type de marquage est le mieux adapté pour choisir entre un conditionnement canettes ou bouteille.

Que vous soyez brasseur industriel ou que vous veniez d’inaugurer votre brasserie artisanale, le conditionnement des bières se pose : canette ou bouteille de verre ?

Conservation dans le temps, transport, coûts d’exploitation, recyclage… au delà de ces questions restera toujours un problème incontournable : l’identification (DLUO en particulier) par le marquage et le codage industriel de chacun de vos produits.

En effet, selon le support, la machine de codage et le procédé d’impression devront être adaptés au rythme de vos productions et répondre aux impératifs des supports utilisés.